Le vieillissement cellulaire : causes, effets & solutions.

Les rides résultent de la combinaison complexe de facteurs internes à l'organisme, et externes.

Elles se forment principalement, et en premier lieu sur le visage, le cou, le décolleté et les mains. Ces zones présentent en effet une peau à la fois fragile et très exposée aux agressions extérieures. Prendre en compte les différentes causes du vieillissement cellulaire vous permettra d'adapter votre hygiène de vie pour lutter contre les méfaits du temps.



1. LES FACTEURS INTERNES.


La peau est l’un des organes essentiels du corps humain : elle nous protège des agressions environnementales, permet les échanges thermiques ou encore le contact sensoriel. De nos jours, elle tient un rôle important dans la communication sociale : miroir des émotions et reflet de notre état de santé, elle rougit, pâlit, s’épaissit, se creuse, graisse... Une bonne raison d’en prendre soin et de connaître les facteurs qui pourraient favoriser le vieillissement cutané.


1. La génétique.


Le vieillissement cellulaire naturel, génétiquement déterminé : les mécanismes de maintenance de la peau s’altèrent avec l'âge.

Le rythme de renouvellement des cellules ralentit, l’activité des glandes sébacées et sudorales diminue, le derme perd en élasticité : la peau est moins tendue, les rides se creusent. Ce processus est génétiquement déterminé, et est propre à chaque individu. Les cellules vieillissent parce qu'une "horloge" interne, présente à l’extrémité de ses chromosomes, contrôle combien de fois la cellule peut se diviser avant de devenir sénescente. Le nombre de fois qu'une cellule peut diviser dépend du type cellulaire et de l'âge de l'organisme.


2. Le stress oxydatif.


Nos cellules sont constamment en proie aux agressions oxydantes des radicaux libres, molécules provenant du métabolisme de l’oxygène et de l’azote. Ce phénomène est naturel, mais lorsque la production de radicaux libres dépasse les capacités de défense de l’organisme, nos cellules subissent un « stress » qui favorise leur vieillissement prématuré. La capacité de résistance des cellules est génétiquement déterminée, elle peut cependant être améliorée par une alimentation riche en composés antioxydants.


> Stress oxydant : agression des constituants de la cellule.

Il apparait quand des radicaux libres et/ou des espèces réactives oxygénées et azotées oxydant pénètrent la cellule ou s'y forment. Ces molécules sont instables et très cytotoxiques car elles « oxydent » d'autres molécules en leur soustrayant un électron ce qui les rend à leur tour instables, créant une réaction en chaîne.


Les antioxydants sont des molécules qui se « sacrifient » et s’oxydent lorsqu’elles rencontrent les radicaux libres, pour éviter à l’ADN, aux protéines et aux lipides cellulaires d’être détruits. Une fois « mortes », la majorité ne sert plus à rien, d’où l’intérêt d’en avoir un stock conséquent renouvelé via l’alimentation et la cosmétique.


> Stress oxydatif : quand le système de défense ne réussit plus à compenser les agressions.




3. Le vieillissement hormonal.


La baisse de la sécrétion d’œstrogènes observée au fil du temps (et notamment à partir de la ménopause) est associée à une diminution de la production de collagène et d’élastine, substances essentielles à l’élasticité de la peau.



2.LES FACTEURS EXTERNES.


Les causes externes du vieillissement de la peau ont quasiment toutes la même conséquence : elles provoquent la prolifération des radicaux libres et le processus délétère du stress oxydatif.

On les connaît déjà bien car elles jouent en générales sur la qualité de la peau.


1. Le soleil.

Les effets néfastes d’une exposition excessive sont aujourd’hui reconnus : les ultraviolets ralentissent la fabrication d’élastine au niveau du derme et fragilisent les cellules de l’épiderme. et accentue le phénomène d'apparition des tâches brunes.



2. Le tabac.

Les produits toxiques contenus dans les cigarettes altèrent le réseau vasculaire nécessaire à l’irrigation des tissus cutanés. Ils dégradent également certains composants du derme, notamment l'acide hyaluronique.


3. La pollution atmosphérique.

Elle accélère vieillissement de la peau en diminuant son système immunitaire.


4. Le stress.

Il augmente la production de radicaux libres, responsables du vieillissement prématuré des cellules.


5. Le manque d’hydratation.

La déshydratation cutanée est un facteur important dans l'apparition des rides. Plus la peau est déshydratée, plus les rides sont marquées car le film hydrolipidique de surface n'assure plus son rôle de protection face aux agressions extérieures, la qualité de l'épiderme se désagrège.


6. Une mauvaise alimentation.

En consommant chaque jour certains aliments qui nous volent notre jeunesse, on multiplie les effets délétères sur nos organes, nos muscles, notre santé… et on prend de l'âge sans même avoir le temps de souffler les bougies. Le sucre, les mauvaises graisses, la viande, les produits laitiers, le sel font partis des aliments dont il ne faut pas abuser pour ne pas accélérer les processus de vieillissement (plus d'informations dans l'article "La jeunesse dans votre assiette").


7. Le manque de sommeil.

Quand on ne dort pas assez, le corps sécrète davantage de cortisol, qui dégrade le collagène de la peau et affecte son élasticité.



3. COMMENT LUTTER CONTRE LE VIEILLISSEMENT CELLULAIRE ?


S'il n'est pas possible de modifier votre génétique, vous pouvez toutefois adapter votre hygiène de vie pour contrer les effets du temps.


- Protéger votre peau avec une crème hydratante tous les matins pour garder un taux d'hydratation optimal et défendre votre peau face aux agressions extérieures.

- Préférez une crème anti âge le soir, les cellules se régénérant 8 fois plus vite la nuit, il est important de privilégier une crème aux actifs anti rides et fermeté.

- Protégez votre peau du soleil (même l'hivers), pour lutter contre les rayonnements UV. Appliquer une crème avec un filtre solaire en plus de votre crème, ou choisissez une crème hydratante, ou une base de maquillage avec un SPF adapté à la saison.

- Buvez suffisamment d'eau pour maintenir l'hydratation de votre corps de l'intérieur.

- Pratiquer une activité physique (ou imposez-vous un instant détente) pour évacuer le trop plein de stress et faciliter votre sommeil.

- Drainer (complément alimentaire) votre organisme pour l'aider à évacuer les toxines, une à deux fois par an.

- Adapter votre alimentation : pour avoir une action anti âge, vous pouvez consommer des produits : anti inflammatoire, antioxydant, alcalin, des aliments qui facilitent l'élimination des toxines et/ou qui équilibrent les hormones.




Voilà des gestes simples qui retarderont les signes visibles du temps.



A bientôt, pour de nouveaux conseils beauté !




109 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout