Peau sèche VS peau déshydratée, comment les différencier ?

Peau qui tire, démangeaisons, inconfort, squames... Autant de signaux qui vous indiquent que votre peau ne va pas bien. Si vous êtes confronté à certaines de ces problématiques, alors vous avez certainement la peau déshydratée, ou sèche, voir les deux !

Mais attention, si la peau sèche et la peau déshydratée présentent les mêmes symptômes, la problématique de fond reste différente. Voici un article qui vous aidera à faire le bon diagnostic pour adapter votre routine beauté.



A° PEAU SECHE OU DESHYDRATEE, QUEL EST LE PROBLEME ?


La surface de la peau est recouverte par un film protecteur, appelé le film hydrolipique de surface. Composé principalement d'eau, de sébum (lipide), de sueur et de substances issues du processus de kératinisation, ce film constitue une véritable barrière face aux agressions extérieures, mais il permet aussi de maintenir un taux d’hydratation optimal dans les tissus.


Bien qu'elles soient similaires sur le plan du ressentit, les causes d'une peau sèche ou d'une peau déshydratée ne sont pas les mêmes : tandis que la peau sèche (dite alipidique) résulte d'un manque de "gras" (lipide/ sébum), la peau déshydratée elle, est lié à un manque d'eau.


  • La déshydratation est un état inhabituel et passager qui n'est pas forcément lié à un type de peau : toutes personnes peut avoir la peau déshydratée ! Sous l'effet de phénomènes exogènes (savons, calcaire, UV, froid, vent...), le film hydrolipidique est déséquilibré et n'assure plus correctement son "rôle barrière". Devenant perméable, il ne maintient plus la quantité d’eau contenue dans les différentes couches de la peau : celle-ci s'évapore, ce qui occasionne des sensations d'inconfort et de tiraillements, la peau face aux agressions est plus sensible.

  • Pour la peau sèche, le problème cutané est différent : les glandes sébacées ne produisent pas assez de sébum ("gras") : la phase lipidique du film cutané, qui en temps normal assure l'hydratation de la peau, est amoindri et donc de moins bonne qualité, l'eau s'évapore en grande quantité. Ce phénomène d'altération des lipides consécutif à la perte en eau provoque la sécheresse, la sensibilité et la déshydratation de la peau.


B° PEAU SECHE ET DESHYDRATEE, COMMENT LES DIFFERENCIER ?

  • La peau déshydratée :

Il s'agit d'un état et non un type de peau, concernant tout le monde, qu'importe l'âge ou le genre.

La déshydratation se manifeste par une perte d'éclat et de confort avec des sensations plus ou moins intenses et persistantes de tiraillements : la peau tire, surtout après le lavage, quelques squames peuvent apparaitre, le toucher est plus rugueux.

Cet état n'est que périodique et les sensations désagréables disparaissent avec une routine adaptée. Elle peut être due : au stress, aux rayonnements UV, aux intempéries, au manque de sommeil, à la pollution, au chauffage, au manque d'eau, ou par la prise de certains médicaments, de café, de tabac, d'alcool ou encore par l'application de produits cosmétiques trop abrasifs.



  • La peau sèche :

Il s'agit d'un type de peau qui concerne en partie les personnes de 50 ans et plus, dans de rare cas, des personnes plus jeune qui ont hérité de ce patrimoine génétique.

La sècheresse s'exprime par un inconfort continue, des tiraillements plus ou moins importants, provoquant parfois des démangeaisons et des squames. Au toucher, la peau est rugueuse, et perd de son élasticité, de ce fait, elle se ride plus rapidement. Sensible, toutes agressions extérieures l'irritent facilement.

Il est difficile de retrouver un quotidien agréable, ce type de peau nécessite les plus grands soins, et surtout les plus doux ! D'origine génétique, cette problématique arrive avec l'âge, mais certains facteurs externes ou internes l'aggravent (comme la peau déshydratée), et d'autres facteurs tels que l'alimentation, les maladies cutanées (eczéma, psoriasis...), les tissus synthétiques et une routine de soins non adaptés peuvent aussi nuire à la peau sèche.


C° PEAU SECHE ET DESHYDRATEE, COMMENT LES TRAITER ?


Avant toute chose, pour chacune de ces problématiques, il est important, et on ne le répètera jamais assez, de boire suffisamment et d'avoir une alimentation variée et équilibrée.

Il est important d'être rigoureux dans sa routine beauté, seul les gammes et textures des produits vont différer, le but étant de restaurer le film hydrolipique de surface afin que la peau se protège et se défende.

  • La peau déshydratée : il faut prendre en compte le type de peau habituel pour ne pas accentuer une autre problématique (si vous avez la peau grasse, choisissez des produits hydratants fluide, aux textures légères, si au contraire vous avez la peau sèche, choisissez des textures riches et apaisantes). Préférez les nettoyants/ démaquillants doux et ajouter à votre routine beauté, un sérum hydratant en plus de votre crème habituelle. Après votre gommage hebdomadaire, utilisez un masque pour peau déshydratée le temps que les tous les signaux disparaissent.

  • La peau sèche : pour ce type de peau, on accentue sur les texture riches, huileuse, douces et apaisantes ! Il faut nourrir et hydrater constamment la peau. Pour le nettoyage, il est conseillé d'utiliser des nettoyants huileux. N'oubliez pas d'exfolier votre peau, la desquamations se faisant plus rapidement, il faut chasser les cellules mortes si vous souhaitez nourrir la peau en profondeur. Pensez à utiliser des sérums hydratants/ nourrissants et réparateurs dans les périodes ou la peau est soumise à de plus fortes agressions extérieures, notamment l'hiver.


Si vos problèmes persistent, n'hésitez pas à consulter votre spécialiste beauté ! A très vite.


- L'équipe Nymphéa.


42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout